Bien choisir sa gourde zéro déchet : 5 conseils de pro

  • Agir
Bouteilles et gourde réutilisables et zéro déchet

Ce n’est plus un mystère, ça n’est plus à démontrer : le plastique à usage unique, et surtout sa démocratisation, a des effets désastreux. Sur l’environnement, mais aussi sur la santé humaine. Il est donc temps de passer à l’action et changer ses habitudes. Adieu gobelets et bouteilles en plastique jetable, bonjour la gourde réutilisable ! Ce récipient durable, on le garde pour la vie, alors mieux vaut ne pas se tromper. Vous ne savez pas comment choisir votre gourde zéro déchet ? Pas de panique, je vous donne les 5 conseils primordiaux pour vous guider dans l’achat d’une bouteille réutilisable.

1.   Non aux bouteilles en plastique réutilisable, même biosourcé

La surconsommation de plastique a des impacts sur l’environnement (épuisement des ressources, mise en danger de la biodiversité, pollution des eaux naturelles, etc.) mais également sur la santé (migration d’éléments tels que le BPA).

Le problème des gourdes en plastique solide

Premier conseil et pas des moindres pour choisir sa gourde zéro déchet : ne succombez pas à l’achat d’une bouteille en plastique rigide. Si elles sont réutilisables, elles ne sont pas durables pour autant. Pour l’anecdote, ma première gourde était en plastique (sans BPA, durable, blablabla). J’étais super fière de mon choix et buvais fièrement dans mon récipient flambant neuf. J’ai assez rapidement réalisé que le bouchon fuyait (les carnets trempés dans mon sac m’ont mis la puce à l’oreille). Bon, passons. Mais au bout d’à peine deux ans, elle a fait une mauvaise chute et s’est cassée… Or, pour « rentabiliser » le coût environnemental d’un tel objet, il faut plusieurs années d’utilisation.

Les gourdes en plastique sont en fait remplacées très (trop) régulièrement par leurs propriétaires. Parce que le plastique jaunit, devient odorant ou, tout simplement, se casse. Elles ne sont donc pas réellement zéro déchet. Car la démarche globale ne vise pas simplement à jeter moins de bouteilles plastiques, mais aussi à acheter un minimum de neuf.

Gourde pour le sport, en plastique

Autre argument contre le plastique : la santé. En effet, des microparticules de plastique et composants chimiques néfastes peuvent migrer de la gourde à l’eau. Certes, cela arrive moins vite avec du plastique rigide qu’avec celui des bouteilles jetables. Mais à l’usage, à force de la remplir et re-remplir, à force de la rayer et secouer, à force de la laisser chauffer au soleil, le plastique se fragilise à l’échelle microscopique et des particules se détachent.

Le cas des gourdes en plastique biosourcé

Quand on nous propose du plastique biosourcé, compostable et naturel, on peut se laisser tenter ! Et pourtant… Ce type de matériau n’est pas idéal ! S’il est compostable, c’est seulement dans des conditions très particulières, rarement atteintes en milieu naturel. De plus, la production de cette alternative biosourcée demande des ressources et de lourds procédés industriels. Résultat ? Une gourde trop peu solide, trop peu durable et donc pas vraiment zéro déchet !

Donc, la gourde en plastique, même sans BPA ou biosourcée, c’est une fausse bonne idée.

2.   Choisir une gourde zéro déchet en inox, le meilleur compromis

Les avantages de la bouteille écologique en inox

Conseil d’amie : au moment de choisir votre gourde réutilisable, dirigez-vous vers de l’inox. Pour moi en tout cas, c’est l’idéal ! Une bouteille incassable, durable et relativement légère (par rapport au verre par exemple). Contrairement à ce que je pensais, cela ne donne pas du tout de goût à l’eau. Rassuré.e ?

En pratique, choisissez du métal inoxydable de qualité médicale. C’est en général ce qui est proposé, sous les doux noms de 18/8 ou 18/10. Et vous êtes tranquille… Pour la vie ! Ça c’est zéro déchet.

Gourde en verre : recyclable à l’infini !

Bouteille d'eau en verre

Vous préférez peut-être le verre ? Ce matériau a en effet l’avantage d’être inerte. C’est-à-dire que tout au long de sa vie, sa structure chimique ne changera pas. La gourde ne se dégradera pas, ne prendra pas d’odeurs ni de couleurs, etc. Les bouchons, à clipser, sont en général bien hermétiques. Autre avantage : le verre est recyclable à l’infini. Sous couvert d’utiliser suffisamment d’énergie pour le faire fondre, évidemment.

Si vous optez pour du verre, pensez simplement à vous munir d’une housse de protection pour absorber les chocs et éviter une casse prématurée.

3.   Attention aux décorations qui vieillissent mal sur votre bouteille réutilisable

Pour sa première gourde, on a souvent envie de se faire plaisir avec un bel objet. On choisit une bouteille joliment décorée, imprimée avec du goût et des couleurs qui nous plaisent. Mais, au bout de quelques mois, la peinture commence à s’écailler, les couleurs s’estompent… Jusqu’à devenir une couche méconnaissable et peu décorative. Je vous recommande donc de choisir une gourde vierge, simple, sans fioritures. Une gourde quoi. Décorez-la vous-même, avec des autocollants ou de la peinture. La décoration ne tiendra pas, mais ne laissera au moins aucune trace désagréable à long terme. Il vous suffira de la redécorer au gré de vos envies. Et puis souvenez-vous : une gourde écologique, on la garde plusieurs décennies ! Alors, pensez bien que les fleurs qui vous plaisent aujourd’hui ne vous plairont probablement pas autant dans 10 ans.

4.   Acheter une gourde durable : pensez investissement long terme

Le prix d’une gourde peut en rebuter plus d’un. Il faut compter 20 à 50 € pour une gourde en inox de qualité. C’est à la fois cher et… pas si cher. Au moment de choisir votre gourde zéro déchet, pensez bien que vous allez la conserver des années et qu’elle remplacera des centaines de milliers de bouteilles en plastique. À 1 € l’unité (minimum !) le calcul est vite fait. Même en remplacement d’une gourde en plastique rigide tous les 3 ans, à 10 € l’unité… Vous n’hésiterez pas longtemps, j’espère ? 😉

Avec cette vision en tête, il sera plus facile de mettre le prix nécessaire à l’achat d’une gourde de bonne qualité. Assurez-vous que la marque soit reconnue, produise de manière durable, locale si possible et avec des matériaux de qualité. Encore une fois, on cherche une gourde qui dure longtemps.

Thermos en inox
Une bouteille en inox, incassable, pourra vous suivre partout !

5.   Posez-vous les bonnes questions pour trouver votre gourde zéro déchet

Avant d’acheter, choisissez LA gourde zéro déchet qui correspondra à VOS besoins. Quelques questions basiques sur l’utilisation que vous prévoyez vous permettront de choisir sereinement votre bouteille réutilisable.

Pour la contenance : Est-ce que je bois beaucoup ? Est-ce que je peux remplir ma gourde régulièrement ?

Pour la forme : Reste-t-il de la place dans mon sac ? Où vais-je remplir ma bouteille ? Faites en effet attention à la hauteur de votre gourde. Si elle est trop haute, elle ne passera pas sous tous les robinets des lieux publics et vous pourriez vous trouver bien embêté ! Pour vous donner un repère, ma gourde fait 22 cm de haut et je suis rarement face à un robinet trop bas.

Pour le matériau : Dans quelle condition vais-je transporter ma gourde ? Sachez que l’inox est plus léger que le verre et bien moins fragile.

Pour le bouchon : vérifiez absolument de choisir un bouchon antifuites. Sinon, vous n’oserez jamais transporter votre gourde écologique, cela serait dommage. Pour vérifier, rien de mieux que d’essayer en magasin si possible, de lire les avis clients ou bien de se tourner vers des marques reconnues et à la qualité approuvée.  

Enfin, jetez un œil aux options supplémentaires qui s’offrent à vous. Amateurs de tisanes (de café, c’est plus probable ?), vous pourriez par exemple apprécier une gourde isotherme. Certaines marques proposent également de choisir entre plusieurs types de bouchons. Avec paille, bouchon spécial sport, antifuites, etc. Bon, entre nous, c’est juste pour parfaire votre bouteille zéro déchet !

La gourde zéro déchet qui partage mon quotidien

Ma gourde en inox, zéro déchet et durable

Personnellement, j’ai opté pour la marque Klean Kanteen. Des matériaux de qualité, un design sobre et épuré pour une gourde qui ne m’a jamais déçue ! Je n’ai jamais eu de fuite et, les chutes quelque peu brutales qu’elle a subies n’ont laissé que quelques petits chocs sur la surface. Je ne peux que vous recommander cette marque, comme de nombreux autres utilisateurs.

Si j’avais à choisir une gourde zéro déchet aujourd’hui, je me tournerait probablement vers des marques françaises, comme Gaspajoe et Qwetch.

Vous savez maintenant comment choisir une gourde zéro déchet, vraiment durable et écologique !

Vous l’avez compris, cette bouteille sera votre nouvel accessoire écologique, économique, sain, pratique et esthétique. Indispensable dans une démarche Zéro Déchet. Alors, quand est-ce que vous abandonnez vos bouteilles jetables ?

Si cet article t’a aidé à choisir ta gourde, partage-nous ton choix. Si une gourde partage déjà ta vie, raconte-nous tes aventures avec elle ! Et surtout, aime cet article, partage-le et abonne-toi pour être tenu.e au courant des suivants.

D’autres liens 

https://www.sans-bpa.com/content/272-bien-choisir-sa-gourde
https://www.soif-de-gourde.fr/blog/comment-choisir-une-gourde-saine-et-ecologique/
https://www.youtube.com/watch?v=KTYE86YYLbI

Images libres sur Pixabay :
Bouteille verre par Sebastian Ganso
Gourde plastique par ClassicallyPrinted 
Thermos métal par Bruno Glätsch

3 commentaires sur “Bien choisir sa gourde zéro déchet : 5 conseils de pro”

  1. Retour de ping : Zéro déchet : 20 bonnes résolutions pour commencer #2 – Oser Vert

  2. Retour de ping : Comment recycler nos bouteilles en plastique au potager | 5 tutos faciles - Zéro Déchet Troyes

  3. Retour de ping : Comment passer au zéro déchet ? 9 astuces simples - Zéro Déchet Troyes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *