Épisode 2 : Ma vie de rêve, ma vision… Oser Vivre – Saison 1

Couverture épisode 1 podcast Oser Vivre

Bonjour bonjour, et bienvenue sur Oser Vivre, le podcast qui t’aide à affirmer tes rêves, tes envies, tes besoins et construire une vie qui te ressemble. Je suis Bérénice Bieuville, freelance en quête de sens.

Dans cette première saison du podcast, je me suis mise au défi de documenter ma réorientation, de rédactrice web à un métier sur mesure et 100 % aligné avec moi-même.

Dans ce 2e épisode, j’aimerais te parler de ma vision. 

Une visualisation pour clarifier ma direction

C’est un des premiers exercices de la formation Surf en Freelance… Et un exercice très puissant. Marie Laanatza guide une visualisation qui m’a énormément touchée. J’ai ressenti un flot d’émotions :le cœur qui bat, les larmes aux yeux, la poitrine qui s’ouvre... J’ai vu hyper clairement cette vie idéale.

Avant, j’avais une vague idée : je voulais un potager, une vie simple. Mais cette visualisation m’a permis de donner vie à ma vision, de la vivre dans mon corps et mes émotions, de lui donner beaucoup plus de clarté.

Je vais te partager un peu de ma vision, ce qui me fait vibrer, me fait envie pour les années à venir. En écoutant l’audio, tu peux fermer les yeux pour visiter avec moi mon futur idéal. Ensuite, je t’invite évidemment à créer ta propre vision. C’est vraiment un exercice hyper puissant pour savoir où on va, kiffer le chemin, et prendre la bonne direction.

Ma vision : comment je voudrais vivre dans 5 ans…

Une petite maison au cœur de la montagne

Dans 5 ans, je me vois vivre dans une région montagneuse, avec de la verdure et des lacs. Je rêve de l’Auvergne ou des Vosges par exemple. Je vis près d’un lac ou une rivière où je peux me baigner. Je vis près de forêts et montagnes, où je peux me promener.

Je vis dans une petite maison en bois, minimaliste, avec vue sur des montagnes verdoyantes et mon jardin. J’ai juste ce qu’il faut. Derrière ma maison, j’ai un potager, un chat, des poules, un âne même peut-être.

Une vie paisible dans un écolieu

Autour, il y a un petit hameau avec des maisons similaires : je vis dans un écolieu. Il y a une place centrale avec un espace pour un grand feu. L’entrée fait comme une arche : on accueille régulièrement des visiteurs pour une retraite ou un événement de sensibilisation.

Un peu excentré, il y a un abri en bois, pour les cours de yoga ou les réunions de gouvernance.

Des relations fortes

J’ai des relations fortes avec les autres personnes de l’écolieu. On s’entend bien, on partage des activités en pleine nature, on organise la gouvernance du lieu de manière coopérative. On passe les soirées ensemble, en dansant autour d’un feu sur la place. De temps en temps, je m’écarte pour profiter du ciel étoilé. Le matin, je leur propose de me rejoindre pour un cours de yoga.

J’ai même imaginé une journée dans cette vie idéale…

Le matin, le chat me réveille. Je sors nourrir les poules, cueillir mon petit-déjeuner. Je prends un thé sur la terrasse, en saluant les voisins. Puis on se retrouve, avec ceux qui le veulent, pour une séance de yoga matinale. Je travaille seulement en début de journée, sur la terrasse.

L’après-midi, pendant mon temps libre, je sors profiter de la nature et des gens autour de moi. Je vais nager dans le lac, donner un cours de yoga, me promener en forêt ou m’occuper du jardin. Je fais de la poterie aussi.

Régulièrement, je vais passer deux semaines ou un mois dans des écolieux, ou bien je pars en trek quelques jours. Je voyage un peu, près de chez moi, au contact de la nature et des gens.

Plusieurs activités professionnelles

Jour après jour, je travaille avec plaisir, en apportant le meilleur de moi-même au monde et aux autres. Surtout : je profite à fond de la vie, de la nature autour de moi. Je n’ai pas l’impression de passer à côté de quelque chose.

Je n’ai pas un unique travail, mais plusieurs sources de revenus qui me font vibrer. Des cours de yoga, des retraites holistiques, des créations faites main, des événements de sensibilisation, des formations et accompagnements… Je développe tous mes intérêts, toutes mes potentialités.

Ma contribution pour le monde

Dans toutes mes actions, je contribue à l’émergence d’un monde plus vert, plus frugal. Je favorise la bienveillance entre les personnes, le partage et l’entraide. J’entretiens un mode de vie ensemble. Je communique autour des pratiques écologiques, de l’espoir autour de solutions simples et minimalistes. Je sensibilise sur l’importance du bien-être de chacun, du développement personnel et de la spiritualité. Je montre qu’il est possible de vivre en harmonie avec la nature.

À ton tour de faire cet exercice !

Wow, cette vision m’inspire tellement. J’ai envie d’emprunter le chemin vers cette vie idéale, tout en douceur. Je crois qu’en t’enregistrant ce podcast, je viens de m’enregistrer une méditation puissante. Que je pourrais réécouter régulièrement pour ressentir pleinement les émotions positives et créatrices de cette vie nouvelle.

Je ne peux que t’inviter à faire de même : quelle serait ta vie idéale ? Où, quoi, avec qui ? Écris, parle, compose un mood board… Et garde cette vision à portée de main, imprègne-là dans ton cœur.

Ce que m’apporte cette vision claire

Depuis que j’ai cette vision en tête, je peux avancer chaque jour vers ma vie idéale. Que ce soit en montant en compétences, en mettant de l’argent de côté ou en dessinant un métier qui me permette de vivre cette vie.

Je peux aussi identifier les besoins nourris par cette vision, qui actuellement ne sont pas comblés. Dans mon cas, j’ai identifié en particulier : le partage et la coopération, l’appartenance à un groupe, la co-création, la sécurité face aux changements climatiques.

L’objectif, ensuite, c’est de voir comment je peux nourrir ces besoins avec ma vie d’aujourd’hui. Par exemple, moi qui ai été beaucoup impliquée dans l’associatif en 2019, j’ai tout arrêté en déménageant. J’ai donc trouvé une association près de mon nouveau chez moi, Artisans du Monde, pour proposer mon aide. Comme ça je nourris mes besoins d’appartenance, de partage, de participation au bien commun et à la transmission des messages écologiques. J’ai aussi trouvé un jardin partagé que je vais rejoindre pour progresser en jardinage et me rapprocher un peu des écolieux.

La suite de la saison 1…

Voilà, je te laisse à ton tour trouver la vision qui t’inspirera à avancer, jour après jour. Dans le prochain épisode, je te parlerai de ma quête de sens et ma spiritualité.

À très vite sur Oser Vivre !

Je ne t’en dis pas plus !

À très vite.

Les épisodes précédents du podcast Oser Vivre

#4. C'est Quoi ta Passion ? Comment j'ai répondu à cette épineuse question Oser Vivre | Par Bérénice Bieuville

🧶 Dans ce 4e épisode, je te dévoile comment j'ai répondu à une épineuse question… "C'est quoi ta passion ?"  Je t'explique pourquoi identifier tes passions et valeurs.  ✨ Puis, je te propose quelques pistes de réflexion pour, à ton tour, identifier et assumer tes différentes passions.  Bonne écoute ! 📚 Livre mentionné dans l'épisode : La Horde du Contrevent, Alain Damasio.  ***** 🥰 Tu aimes le podcast ? Fais-le moi savoir en laissant une note sur Itunes ou Apple Podcast, et un gentil commentaire. 💬 Tu peux également venir échanger avec moi sur : LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/berenicebieuville1997/ Instagram : https://www.instagram.com/oser_vert/ Pour rester au courant des prochains épisodes, suis-moi sur ces différents réseaux et abonne-toi au podcast. 👉 Enfin, retrouve les notes de l'épisode sur https://oservert.fr/ov-podcast/
  1. #4. C'est Quoi ta Passion ? Comment j'ai répondu à cette épineuse question
  2. #3. Destin, mission de vie, chakras… Ma Spiritualité
  3. #2. Une Vision Inspirante, enthousiasmante : ma vie idéale
  4. #1. Des Études d’ingénieur au Freelancing : mon parcours, mes envies de changement
  5. #0. Présentation de la saison 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *