Confinement pour changer de vie : idées d’occupations qui ont du sens

Changer de vie pendant le confinement : image inspirante

L’épidémie de coronavirus et le confinement ont chamboulé nos vies. Télétravail, chômage partiel, fermeture des lieux de loisirs… Face à tout ce temps disponible, comment s’occuper sans polluer ? Comment faire de ces jours à la maison une occasion de changer de vie et de grandir ? 

Voilà mes idées pour prendre son temps et transformer son quotidien. 

Profiter du confinement pour se recentrer

Pas de sorties, pas de magasins de consommation, pas de travail pour certains. Une pause, une vraie. Voilà l’occasion d’arrêter de tourner dans sa roue comme un hamster. De cesser de regarder sa vie défiler, avec impuissance, en pensant qu’on manque de temps pour tout. 

Ce confinement est l’opportunité que nous attendions pour casser notre quotidien, appuyer sur le bouton pause et prendre le temps de nous poser les bonnes questions. 

  • Est-ce que ma vie me correspond ?
  • Suis-je épanoui ? 
  • Mes actions sont-elles en accord avec mes valeurs ? 
  • Mon travail est-il un poids, ou un plaisir quotidien ? 
  • Qu’est-ce que je veux vraiment, sincèrement, faire du temps qui m’est offert chaque jour ? 

Loin de nos tampons émotionnels habituels – tabacs, boulangeries, shopping – nous devons faire face à nos émotions. Loin de la pression sociale, il ne reste que notre avis, nos envies. Loin du brouhaha incessant d’un quotidien qui file, nous pouvons entendre nos pensées. Voire, peut-être, entendre cette petite voix, au fond de nous, qui crie que nous ne sommes pas à notre place. Qui nous supplie de changer de voie, de changer de vie. 

Et si nous l’écoutions, enfin, cette petite voix ? Et si on lui laissait la place de s’exprimer, que se passerait-il ? Peut-être qu’on réussirait à créer cette vie qui nous fait tant envie. Peut-être que l’on trouverait en nous suffisamment de courage pour réaliser nos rêves. 

S'éduquer depuis chez soi

Vous voudriez apprendre à jardiner ? Vous rêvez de parler l’espagnol pour voyager ? Vous enviez ceux qui comprennent parfaitement les enjeux énergétiques actuels ? Profitez du temps qui vous est offert pour vous éduquer, pour apprendre tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Vous pourriez par exemple tester de nouveaux loisirs, trouver des moyens de développer votre créativité ou encore apprendre à coudre vos propres sacs à vrac.

Aujourd’hui, grâce à Internet, l’accès à l’information est devenu extrêmement simple. Pour ne pas tomber dans une boulimie de savoir et vouloir apprendre “toujours plus”, choisissez deux ou trois thèmes sur lesquels vous voulez vous former. Pour chaque sujet, choisissez un MOOC, un podcast, un livre ou un blog et engagez-vous à aller au bout ! Explorez ce que le créateur a à vous apporter, prenez des notes, suivez un cours en ligne assidûment… Évitez de vous disperser pour retirer un maximum de tout ce contenu.

Cuisiner et favoriser le fait maison

Le fait-maison est meilleur pour la santé, pour la planète et parfois même pour les papilles gustatives. Pourquoi ne pas profiter du confinement pour tester des recettes qui prennent du temps ? Pains, laits végétaux, plats mijotés, gâteaux… Laissez aller votre imagination.

Vous pourriez même réaliser des plats qui se conservent longtemp et faire une petite réserve qui vous permettra d’acheter moins de produits industriels en 2020.

Voilà quelques idées : 

  • Conserves et compotes, à conserver dans des bocaux stérilisés.
  • Légumes fermentés et kimchi.
  • Gâteaux secs et biscuits, à conserver dans des boîtes hermétiques ou crus au congélateur. 
  • Pâtes à tarte, à conserver au congélateur.
  • Bouillons cubes maison, à conserver dans le bac à glaçons du congélateur. 
  • Chapelure de pain sec, à conserver dans un bocal fermé. 
  • Chutneys et confiture, à conserver dans des bocaux stérilisés.

Réaliser ces recettes vous prouvera peut-être que, finalement, c’est moins long et plus facile que ce que vous pensiez. Vous pourriez même y prendre plaisir, faire participer la famille ou partager avec fierté une photo de vos réalisations culinaires. Essayer “juste une fois” est un merveilleux moyen de faire tomber vos barrières mentales. Cela vous aidera, même en dehors du confinement, à favoriser le fait-maison. 

Pain fait-maison
Faire son pain maison : l'image très instagrammable 😉 .

Faire du tri et désencombrer son intérieur

Drôle de coïncidence, le confinement tombe pile au mois de mars. Fruit du hasard ou clin d’œil de l’Univers ? En tout cas, c’est le moment de faire un grand ménage de printemps ! Débarrassez-vous du superflu, donnez ou vendez ce qui peut l’être et allégez votre brouhaha mental. Ne gardez que l’essentiel, c’est une étape indispensable dans une démarche zéro déchet et écologique. Utilisez la méthode Marie Kondo pour réussir à vous séparer des objets superflus.

Trier ses vêtements

Trop souvent, notre garde-robe est pleine à craquer de pièces que l’on ne porte qu’une ou deux fois par an (voire jamais). Fini les “au cas où”, les ”on me l’a offert” ou “on m’a dit qu’il m’allait très bien”. Quels vêtements vous font plaisir, à vous ? Quels tee-shirts aimez-vous porter ? Dans quelles tenues vous sentez-vous bien ? Ce sont ces questions qui devraient vous permettre de composer une garde-robe minimaliste et unique.

Grand ménage dans ses cosmétiques

Ah, les produits de beauté. La publicité nous a convaincu qu’il nous fallait une multitude de cosmétiques in-dis-pen-sables. Crème de jour, crème de nuit, spray brillant, après-shampoing, masque uniquement pour les mains… Sous le charme des arguments marketing, il nous arrive ne nous procurer des produits inadaptés ou inutiles. Il est temps de faire le tri ! Crème trop grasse ou shampoing inadapté peuvent parfois être détournés. Les fonds de pot que vous n’utiliserez plus sont à donner, à échanger avec votre entourage ou à jeter. 

Ensuite, contentez-vous de l’essentiel. Un pavé de savon doux pour le corps et le visage, un shampoing solide, une huile végétale pour hydrater la peau… Il ne faut vraiment pas grand chose ! 

Nettoyer sa boîte mail

Faire un ménage numérique est également important. Les mails que vous conservez sont stockés sur des serveurs physiques, consommateurs de ressources et d’énergie. Alors, prenez le temps de nettoyer votre boîte mail : supprimez les mails inutiles (surtout ceux avec une pièce jointe) et désabonnez-vous des newsletters que vous ne lisez pas. Oui oui, allez même jeter un œil à votre adresse mail “poubelle”, saturée de spams. Cela fera du bien à la planète et vous permettra de mieux vous y retrouver dans vos courriers électroniques. 

Vers une cuisine minimaliste

Un robot plongeant, un mixeur, un batteur électrique, un blender… N’y a-t-il pas une légère redondance ? Si vous êtes du genre à accumuler les ustensiles de cuisine “au cas où”, peut-être est-ce le moment de faire un tri. Ne gardez que ce que vous utilisez régulièrement, envisagez d’emprunter certains ustensiles à vos voisins ou amis. Pour ce qui est en trop, essayez de les revendre ou de les donner. Vous gagnerez de la place et éviterez de racheter des équipements neufs inutilement.

Après ce grand tri, vous y verrez plus clair dans votre maison autant que dans votre vie. Libéré d’une charge mentale pesante et d’un temps précieux, vous pouvez enfin vous concentrer sur ce qui compte vraiment pour vous.

Prendre contact avec ses proches et passer du temps en famille

Si vous êtes confiné en famille, en couple ou avec des proches, profitez de l’occasion pour renouer des liens. Passez du temps ensemble, apprenez à vivre en harmonie – pas seulement côte à côte, expérimentez les rouages d’une communication sincère et empathique. L’enfermement avec d’autres personnes est une expérience sociale à part entière, qui vous permettra d’améliorer vos relations.

Si vous êtes confiné seul, profitez-en pour prendre des nouvelles de vos proches ou d’amis de longue date. Téléphonez, envoyez des mails, des messages en ligne et faites des appels vidéos. Si cela ne remplace pas le vrai contact social, cela nous prouve à quel point les autres sont importants pour nous. Et cela nous rappelle, justement, que les relations en ligne n’ont rien à voir avec les contacts physiques. 

Idées d'occupation qui ont du sens pendant le confinement

Faire les choses qu’on repousse depuis des mois

Un pantalon troué qui traîne depuis des mois dans le placard, une pile de paperasse à trier, une chaise bancale à réparer… On a tous des tâches que l’on repousse sans arrêt. Mois après mois, nos devoirs s’accumulent. 

Ce n’est pas urgent, je le ferai plus tard, je n’ai pas le temps, etc. 

Ça y est. Le temps, on l’a. Alors pourquoi ne pas en profiter pour ressortir ces poids du placard et enfin faire les choses que l’on n’a jamais le temps de faire ? 

Franchement, si vous n’êtes pas motivé pendant cette période de confinement, vous ne le ferez jamais. Alors, plutôt que d’empiler vos charges mentales, envisagez de donner ces meubles cassés et tee-shirts troués à une ressourcerie qui sera en mesure de les réparer (après le confinement, bien sûr). 

En bonus : un documentaire sur le temps

Je vous partage également ce documentaire d’Arte. Un film qui nous rappelle que, si le temps rythme nos vies, nous ne savons absolument rien de lui. 

Pour l’Homme, comme pour la science, le temps reste un mystère. 

Quand on utilise une horloge, que mesurons-nous exactement ? Une convention humaine ou une réalité physique ? Quel est le lien entre temps et espace ? Le temps est-il le même pour tous ? Arte explore ces questions existentielles, dont les réponses sont encore vagues et incertaines.

« Einstein dit que le temps n’est pas une simple donnée universelle,

c’est une expérience individuelle. »

Et toi, comment occupes-tu tes journées ? Vas-tu profiter du confinement pour te poser des questions existentielles et changer de vie ? Dis-moi tout en commentaires !

2 commentaires sur “Confinement pour changer de vie : idées d’occupations qui ont du sens”

  1. Retour de ping : Comment la méditation peut vous aider à mieux vivre le confinement ? - Oser Vert

  2. Retour de ping : Mange, prie, aime, d'Elizabeth Gilbert : résumé d'un roman qui redonne goût à la vie - Oser Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *