Corona : 5 idées pour faire du confinement une opportunité

Ça y est, l’annonce est tombée : quinze jours de confinement pour endiguer l’épidémie de coronavirus. Une chose est sûre : notre quotidien va être chamboulé dans les semaines à venir. 

Vous souhaitez profiter de cette actualité pesante pour grandir en tant que personne ? Vous êtes persuadé que chaque situation déplaisante peut être transformée en opportunité ? Cela tombe bien, moi aussi ! Plutôt que nous apitoyer sur notre impuissance face au coronavirus, tâchons de tirer le meilleur de cette situation

Je vous donne 5 idées pour faire du confinement une opportunité. C’est parti ! 

1. Apprenez à vous connaître et découvrez vos valeurs 

Que vous soyez en télétravail ou en chômage technique, enfermé seul ou en famille, le confinement vous met face à des situations inédites. Ces événements exceptionnels vont sûrement vous faire vivre des émotions fortes. Ces émotions sont générées par des pensées : des croyances personnelles ou vos valeurs propres.

Imaginons par exemple que je remarque que je ressens de l’anxiété. Ce n’est pas l’épidémie en elle-même qui me fait vivre cette émotion. La preuve : chacun y réagit différemment. 

Je peux donc identifier une pensée antérieure à l’émotion. Formuler cette pensée, à voix haute ou à l’écrit, permet d’en prendre conscience. On peut alors analyser la phrase et révéler l’une de nos valeurs profondes.

Opportunité de se connaitre

Dans mon cas, de l’anxiété est générée lorsque je pense « je suis enfermée chez moi et ne peux pas sortir comme je le souhaite ! ». Je vis mal cette privation de liberté et peut donc conclure que la liberté est une valeur forte chez moi, un besoin profond. Pour quelqu’un d’autre, la pensée génératrice d’anxiété pourrait être « j’ai peur de tomber malade » ou « ma famille est en danger ! ». Dans ces deux cas, les valeurs touchées sont respectivement la sécurité et la famille. 

Profitez donc de ce temps de crise pour analyser les émotions qui prennent vie. Quelle valeur en est à l’origine ? Peut-être découvrirez vous à quel point la sécurité, la liberté, la famille, la solidarité ou encore le respect des règles est important pour vous. Identifier et comprendre ses valeurs est essentiel pour construire une vie en accord avec soi.

2. Testez de nouvelles routines 

C’est un fait : vous allez passer plusieurs semaines avec peu d’activités à l’extérieur et des interactions sociales limitées (hors relations virtuelles).

C’est une opportunité de se recentrer sur soi. Vous allez pouvoir comprendre vos réels besoins et vous reconnecter à vos rythmes intérieurs. Travailler (ou pas !) depuis chez vous vous laisse l’opportunité d’observer vos variations corporelles et mentales au cours de la journée. Prenez du temps pour vous et testez de nouvelles routines. Essayez par exemple un enchaînement de yoga le matin ou méditez le soir. Vous pourriez aussi vous lever plus tôt, ou plus tard. Peut-être découvrirez-vous qu’une sieste après déjeuner vous permet d’être beaucoup plus productif l’après-midi. 

Quelles que soient vos expérimentations, apprenez à vous écouter vraiment : s’il y a une habitude à mettre en place, c’est bien celle-ci. Trouvez votre boussole intérieure, elle vous indiquera quel est le moment idéal pour manger, boire, se coucher, travailler, discuter, etc. Mais aussi quelle direction prendre dans votre vie ! 

3. Questionnez votre activité professionnelle 

Si le confinement vous force à vous éloigner physiquement de votre travail, c’est l’occasion de prendre de la distance mentale. En quelques jours, vous n’aurez plus le nez dans le guidon. Réservez du temps pour vous poser les bonnes questions.

Votre métier est-il vraiment essentiel à notre société ? Vous épanouissez-vous au travail ? Ressentez-vous, au fond, un soulagement à ne pas y aller pendant 2 semaines ? Que vous soyez en télétravail ou au chômage technique, ces quinze jours passés loin de votre bureau peuvent être source de révélation. 

Remettez en cause le chemin de vie que vous empruntez actuellement. L’avez-vous vraiment choisi ? Ou vous a-t-il été imposé ?

Quelques pistes pour trouver votre Ikigaï (votre métier idéal) : Mon Job de Sens, Change Makers, Live Mentor, etc. 
Offrez votre temps à distance à des associations et profitez-en pour tester d’autres missions ou d’autres manières de travailler : Tous Bénévoles et Passerelle Compétences
Aidez vos voisins et découvrez les métiers du social : Covidaire.fr.

N’hésitez pas à poser à l’écrit vos réponses, vos expériences et vos observations. Cela rendra vos réflexions plus concrètes. Après cette période de confinement, il sera difficile de ne pas regarder la réalité en face. Si votre activité professionnelle vous convient : jackpot ! Sinon, pas de panique. Profiter de l’épidémie de coronavirus pour définir vos objectifs pour l’avenir. Laissez-vous tenter par vos rêves intérieurs et osez accorder du temps à vos projets personnels. 

Prenez des notes pour avancer dans vos réflexions !

4. Apprenez de nouvelles compétences

Aujourd’hui, plus besoin de sortir pour apprendre et découvrir ! Moocs, conférences en ligne, formations gratuites… Internet recèle de moyens de se former. Profitez des moments passés à la maison pour apprendre de nouvelles compétences. Inutile d’investir : de nombreuses ressources de qualité sont gratuites. Rendez-vous sur Fun Mooc ou My Mooc pour des cours en ligne complètement gratuits. Ou alors, recherchez directement sur Internet, YouTube ou votre application de podcasts préférée. 

Vous avez toujours rêvé d’apprendre la photo, le codage ou la cuisine ? C’est le moment ! Vous souhaitez aider des associations, mais ne trouvez jamais le temps ? Maintenant, vous l’avez ! Certaines associations ont des besoins qui peuvent être remplis à distance. Saisissez les opportunités sur Tous Bénévoles et Passerelle Compétences et profitez-en pour monter en compétences. 

5. Minimalisme : faites le tri 

Puisque vous ne perdez plus de temps dans les transports pour aller travailler, profitez-en pour ranger votre intérieur 🙂 . 

Le confinement est l’opportunité de faire le tri chez vous. Cela pourrait même devenir indispensable. À force de vivre continuellement dans le trop-plein, l’entassement voire le bazar, vous ressentirez sûrement le besoin de vous débarrasser d’une partie de vos possessions. Vous verrez : cela allège le mental et réduit vos tâches de ménage et d’entretien. Vous libérer de possessions matérielles vous soulage littéralement d’un poids intérieur. 

Profitez donc de votre temps libre pour revenir à l’essentiel. Renseignez-vous sur le minimalisme et la frugalité. Vous verrez que de nombreux objets sont en double ou inutiles. Étalez tous vos vêtements et faites le tri. Prévoyez de donner ou vendre les choses en trop.

L’épidémie de coronavirus est une crise mondiale. Il est de notre devoir de faire de ce désastre une réelle opportunité. Je pense sincèrement que le confinement nous fera voir une nouvelle manière de vivre, plus simple. C’est un réel retour à l’essentiel, une occasion d’éliminer le superflu. Chacun peut évoluer positivement et se reconnecter à ses envies profondes.

Et toi, comment vas-tu tirer parti du confinement ? Quelles sont les révélations que tu as faites ?

Si l’article t’a plu, n’hésite pas à liker, commenter, partager et t’abonner pour voir la suite. À bientôt !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :