Développement personnel : pour soi ou les autres ?

Le terme de Développement Personnel laisse penser que c’est un travail qu’on fait pour soi. On s’exerce à devenir une meilleure version de soi-même dans l’espoir d’être plus heureu.se.x ou de réussir dans la vie. Mais on ne pense pas toujours à l’impact que notre évolution personnelle peut avoir sur les autres. Sur notre entourage direct, indirect, et même sur la planète entière.

Je m’en rends compte aujourd’hui, avec le recul. Cela fait déjà plusieurs années que je lis des livres ou articles sur le développement personnel, que j’écoute des podcasts sur l’indépendance émotionnelle, que je regarde des films et vidéos sur le bien-être mental. En faisant un rapide état des lieux des changements qui en ont découlés, j’ai vu que je n’étais pas la seule à en avoir profité.

Améliorer ses relations

Un pan conséquent du développement personnel consiste à modifier sa manière de communiquer avec autrui. Je pense à des outils tels que la Communication Non Violente (CNV) ou la Programmation Neuro-Linguistique (PNL). Ils consistent, pour simplifier de manière extrême, à se responsabiliser, identifier ses besoins et émotions et les communiquer clairement à son entourage.

Dès lors, on cesse de culpabiliser son entourage pour nos émotions négatives, on cesse d’attendre d’eux monts et merveilles sans qu’ils n’en sachent rien. On arrête également de deviner maladroitement les pensées de son partenaire et de réagir, en conséquence, tout aussi maladroitement.

Au contraire, on commence à construire des relations saines, basées sur une communication honnête et positive. Les deux partis s’en retrouvent bien plus satisfaits et la fréquence des disputes diminue fortement !

Rayonner sur son entourage

“Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre : c’est la seule.” Gandhi

Le développement personnel ne fait pas exception à cette citation pleine de sagesse. En effet, lorsqu’on commence à mettre en place de nouvelles habitudes, notre entourage peut se montrer curieux. Et ce d’autant plus si ces pratiques nous rendent plus heureux !

Par imitation, nos amis ou notre famille va commencer à intégrer certaines de nos habitudes bien-être, ou viendra vers nous pour des conseils avisés. Petit à petit, on va diffuser nos bonnes pratiques. Et c’est ainsi que notre bonheur, autant que notre bonne humeur, devient communicative.

Se sauver soi pour pouvoir sauver les autres

Vous avez sûrement déjà entendu cet exemple du masque à gaz dans l’avion. Il est recommandé de d’abord mettre son propre masque, avant celui des jeunes enfants. Cela peut paraître contre intuitif mais c’est en fait tout à fait logique ! Si on s’obstine à aider son bébé avant soi-même, on étouffe avant d’avoir pu mettre son masque ou celui de quiconque.

C’est la même chose au quotidien. Si on s’épuise au travail ou à la maison, qu’on cherche toujours à aider autrui mais qu’on se néglige au passage… On risque de vite tomber en burn-out. Les autres, habitués à être assistés, sont démunis. Game Over.

L’idée du développement personnel, c’est au contraire de garder du temps pour soi, quoi qu’il arrive. Prendre soin de soi, de son corps comme de son esprit. On est alors au meilleur de sa forme pour aider son entourage ou s’engager dans des associations. Comme on dit, la vie est un marathon, pas un sprint. Il faut donc tenir dans la longueur. Et prendre le temps de respirer.

Donner le meilleur de soi

La connaissance de soi, le gain de confiance en soi, l’empowerment… Ces notions clés aident à reconnaître ses talents et ses qualités. On est alors poussé à s’appuyer sur ses forces pour avancer. Plus vite, plus loin.

La quête de soi permet également de trouver sa voie, sa mission de vie. Or, un objectif personnel, lorsqu’il n’est pas perverti par son ego ou par la société mais qu’il a pour seul but de nous épanouir, ne peut qu’être bon pour la société ou la planète dans son ensemble.

Réussite, grimper en haut d'une montagne

Le développement personnel permet donc d’utiliser ses dons pour aider la société, de manière efficace et sur le long terme. Tout ce dont le monde a besoin en ce moment !

Respecter l’environnement

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde », Gandhi.

Le développement personnel nécessite d’être un moteur de changement pour soi. Cette dynamique positive finit par s’étendre et fait de nous un moteur de changement pour le monde. C’est pour cela que les « écolos » sont souvent également dans une dynamique de développement personnel. Ou est-ce l’inverse ? Peu importe, il s’avère que les deux sont liés. Et cela fait sens quand on y pense.

En effet, apprendre à mieux se connaître permet dans un même temps de mieux identifier ses propres besoins. On apprend à se détacher de la possession matérielle pour s’ouvrir à de nouvelles sources de satisfaction. Plus saines pour soi, mais aussi pour la planète ! On consomme moins, on consomme mieux, selon ses besoins… Ça ne vous rappelle pas des conseils d’écologie ?

En parallèle, la communion avec la nature est un excellent outil de bien-être. Après avoir ressenti ce lien fort avec les plantes, les sols et tout être vivant, il est logique de vouloir les protéger. Le développement de soi fait perdre le sentiment de supériorité face à la nature. L’humilité revient, suivie par la prise de conscience de sa responsabilité face au monde qui nous entoure.

Marche forêt ensemble

Finalement, travailler sur soi n’est pas égoïste. Bien au contraire ! C’est un acte altruiste. Si c’est bien fait, cela aura un impact positif sur notre entourage et au-delà.

Je suis convaincue qu’une société qui favoriserait le développement personnel – dans la bienveillance et la lenteur que cela nécessite – serait plus saine. Moins destructrice pour la planète et pour ses habitants.
Je vous invite donc à faire un premier pas, si cela n’est pas déjà fait. Apprenez à vous connaître, faites une séance de méditation, regardez un film inspirant ou empruntez un livre à la bibliothèque. Et surtout, mettez en place des petites habitudes à gros impact !

Qu’en penses-tu ? Es-tu toi aussi adepte du développement personnel ? As-tu remarqué un impact sur ton entourage ? Dis-moi tout en commentaire !
Partage largement cet article s’il t’a plu, rejoins-moi sur Facebook et n’hésite pas à t’abonner !

Images libres sur Pixabay :
Méditation par Benjamin Balazs 
Sommet de la montagne par Free-Photos
Autres photos dans les articles précédents

Un commentaire sur “Développement personnel : pour soi ou les autres ?

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :