Menu écologique, même pendant les fêtes

Les fêtes de fin d’années arrivent, accompagnées de l’épineuse question du repas : qu’allons-nous servir aux convives ? Si vous êtes sensibles à l’alimentation durable et à l’écologie de manière générale, c’est une chose à implémenter dans votre menu ! Et si vous êtes végétarien.ne au milieu d’une famille omnivore, comment mettre en valeur votre régime alimentaire savoureux ?

À Noël, plus que jamais, il faut contre balancer l’effet « consommation et pollution sans réflexion ». Cela passe non seulement par le choix des cadeaux et leur emballage, mais aussi par l’alimentation. Avez-vous préparé votre menu de Noël ? Vous vous demandez comment faire un repas de fête éco responsable ? Retrouvez mes conseils et idées de recettes !

L’assiette durable

Pour moi, l’assiette durable est :

  • Majoritairement végétale,
  • Faite maison,
  • Locale si possible, française au moins,
  • De saison,
  • À partir d’ingrédients issus de l’agriculture conservatrice ou bio.

Pendant les fêtes de fin d’année, on a plutôt l’habitude de servir du foie gras et du saumon, malgré leurs impacts environnementaux et éthiques désastreux. On se simplifie la vie en achetant chez Picard des pommes duchesses et on termine le repas par une touche de chocolat, venu de loin et rarement issu du commerce équitable.

Bon, il faut tout revoir alors ? Je vous accompagne dans ce cheminement avec quelques idées savoureuses et écologiques.

En entrée, un environnement végétal

Commencez dès l’entrée par mettre en valeur une farandole de légumes d’hiver. Servez par exemple du chou-fleur ou des batônnets de carottes rôtis, à tremper dans une mayonnaise maison. Poursuivez avec une mousse de betterave, éventuellement relevée avec du fromage de chèvre frais. Surprenez vos convives avec des rillettes de carottes ou une terrine de champignons. Bref, faites-les oublier le foie gras !

entrée de fete végétariennne,de saison, écologique

Si vous tenez à servir du poisson, laissez de côté le saumon. Pourquoi ne pas vous tourner vers des espèces qui ne sont pas en surpêche ? Le chinchard par exemple est un poisson très peu connu qui finit souvent dans les filets de pêche… Sans débouché de vente ! Les pêcheurs le jettent à la mer à moitié morts ou nourrissent les chats. Sauvez-les de la poubelle si vous en voyez sur les étals ! Le chinchard est délicieux en ceviche, s’il est assez frais. Relevez votre entrée par des suprêmes d’agrumes et un peu d’huile d’olive. Attention, soyez intransigeant sur la qualité des produits de la mer : le label MSC pêche responsable est un indispensable !

Le plat de Noël écologique, forcément végétarien ?

Pour le plat de résistance, vous pouvez servir de la volaille. En effet, la volaille est un des élevages les moins polluants. Contrairement au bœuf ou au porc, poulets et dindes demandent assez peu d’espaces, émettent beaucoup moins de méthane par leur digestion et ont un faible rapport entre leur consommation de végétaux et la viande produite. En revanche, choisissez une volaille de qualité.

volaille écologique pour le plat de fetes

Sélectionnez un élevage respectueux, des sols et des animaux, certifié Bio ou Label Rouge. Attention, les animaux aussi connaissent des saisons : en fin d’année, privilégiez la dinde ou le chapon.

Et si vous vous sentez d’humeur aventureuse… Pourquoi ne pas proposer un plat 100 % végétarien ? Vos invités seront peut-être surpris, mais pas moins régalés. Les idées pullulent sur Internet et YouTube : parmentier de légumes, champignons farcis, ravioli aux champignons, courge patidou farcies, risotto au butternut, etc. Le mot d’ordre : soyez créatifs, prenez du plaisir à cuisiner… Et à déguster ! Pensez à sensibiliser vos convives à la qualité des produits et aux raisons de privilégier une alimentation végétale.

champignons farcis pour le plat de fetes végétarien

Vous pourriez en convaincre plus d’un de réduire la quantité de viande dans leur assiette, même s’ils ne l’admettront pas en face de vous. Attendez l’année prochaine pour voir les effets de votre menu écolo !

À la fin du repas, si vous choisissez de servir du fromage, privilégiez du fromage de chèvre ou de brebis. Les petits animaux émettent en effet moins de méthane et ont besoin de moins de place que les vaches laitières. Accompagnez le fromage d’une salade de mâche et de cresson, bien de saison !

En dessert, une bûche qui respecte la forêt

L’indétrônable bûche de Noël. Écolo ou pas ?

Les bûches contiennent malheureusement souvent du chocolat, un aliment venu de loin et trop souvent produit dans des conditions déplorables pour les agriculteurs. Pour un dessert des plus festif ET green, essayons pour une fois de faire 100 % local. Pas de chocolat donc… Vous relevez le challenge ?

bûche de Noël aux fruits de saison

Ayez le courage de faire vous-même votre bûche et mettez en valeur les fruits de saison : poire, pomme, mandarine corse et oranges françaises sont à l’honneur !

Pour faire dans la simplicité, pensez par exemple à faire une génoise roulée et garnie de fruits : poire pochée au sirop, compotée de pomme et cannelle, oranges et mandarines confites, etc. L’avantage : vous finirez sur une touche légère avec les fruits, et plus digeste que le chocolat.

Vous pouvez également centrer votre dessert sur de bonnes noisettes françaises ! Revisitez la bûche en faisant un Paris-Brest de Noël : montez votre pâte à chou en longueur et garnissez là d’une crème au beurre et à la noisette. Ou encore, faites un praliné de noisette et miel. L’or jaune des abeilles entre complètement dans une alimentation responsable. Choisissez un apiculteur consciencieux et achetez du miel 100 % français. Vous sauverez de nombreuses abeilles ! 

Pour relever votre dessert, agrémentez-le par exemple de caramel, d’écorces d’orange confites, de noisettes torréfiées ou de fruits secs. Proposez, si vous le souhaitez, des confiseries comme des pâtes de fruits ou des energy balls. Ces bonbons très sains se confectionnent en mixant, à poids égal, des fruits secs (figues ou abricots par exemple) avec des oléagineux préalablement trempés (noisettes ou noix).

Là encore, pensez à sensibiliser vos convives aux problématiques liées à la consommation de chocolat.

Biscuits Noel, fêtes

Prêt.e à régaler vos invités lors des fêtes avec des plats durables et écologiques ? Partagez-moi vos prouesses culinaires, je serais ravie de découvrir de nouvelles idées de recettes !

Si tu as aimé, commente, aime et partage ! N’hésite pas à t’abonner pour recevoir les prochains articles.

[jetpack_subscription_form show_only_email_and_button= »true » custom_background_button_color= »undefined » custom_text_button_color= »undefined » submit_button_text= »Je m’abonne » submit_button_classes= »undefined » show_subscribers_total= »false » ]

Images libres sur Pixabay :
Table de fête par  Jill Wellington 
Volaille par PublicDomainPictures 
Entrée par Christo Anestev
Champignons par Mittmac 
Buche par la-fontaine
Biscuits par congerdesign 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *